« Guillaume de Chassy traite ces chansons avec une affection contagieuse, permettant ainsi à quiconque aime à la fois Barbara et le beau piano de trouver là un oasis de beauté et d’émotion qui laisse émerveillé. ».

Jean-Pierre Jackson, Pianiste

« Le romantisme pudique, la mélancolie primesautière, les crevasses de tristesse et les grands éclats de rire, les élans et blessures d’un coeur trop grand, de Chassy restitue tout cela avec la délicatesse et la compréhension infiniment tendre d’un amant perpétuel. ».

Louis-Julien Nicolaou, Télérama

« Un bel exemple de l’équilibre si délicat à trouver entre le portraitiste et son modèle ».

Vincent Cotro, Jazz Magazine

close X

« Guillaume de Chassy traite ces chansons avec une affection contagieuse, permettant ainsi à quiconque aime à la fois Barbara et le beau piano de trouver là un oasis de beauté et d’émotion qui laisse émerveillé. ».

Jean-Pierre Jackson, Pianiste

« Le romantisme pudique, la mélancolie primesautière, les crevasses de tristesse et les grands éclats de rire, les élans et blessures d’un coeur trop grand, de Chassy restitue tout cela avec la délicatesse et la compréhension infiniment tendre d’un amant perpétuel. ».

Louis-Julien Nicolaou, Télérama

« Un bel exemple de l’équilibre si délicat à trouver entre le portraitiste et son modèle ».

Vincent Cotro, Jazz Magazine